BiGalimatias

31 janvier 2011

Deshabillez-moi...

Les_Jolies_Choses

Mes blogonautes d'amour, je vous prie de m'excuser pour ces longs jours d'attente... J'ai été submergée de travail, mais c'était aussi pour la bonne cause et vous faire découvrir les dernières tendances en matière de lingerie pour l'hiver prochain (mais vous pouvez déjà prendre un peu d'avance).
Vous pourrez retrouver mes coup de coeur ICI.
Et mes vidéos LA, et puis LA, et encore LA.
J'espère que cette petite balade au coeur du Salon international de la Lingerie vous aura plu. Promis, maintenant je me concentre sur plein d'autre choses... Comme le film Les Jolies Choses. D'accord il date de 2001 -et il y a même Ophélie Winter dedans, OMG- mais je l'adore. C'est ce film qui a érigé Marion Cotillard au statut de mon actrice préférée (honneur qu'elle a perdu depuis étant donné certaines de ses prestations), elle y est incroyable, et s'y révèle bonne chanteuse (comme quoi sa lubie pour la musique n'est pas due qu'à sa notoriété et son amitié avec Yodelice).
Bref, je vous parle de ça car en rangeant et en triant (je prends de l'avance sur le grand ménage de Printemps) mon petit chez moi, je suis retombée sur les paroles de la chanson phare du film intitulée La Fille de Joie, et ça m'a rappelé de bons et de mauvais souvenirs, et aussi la fragilité du bonheur...

Baring things...

Sorry for those days I've been working hard and stop writing here... But I was occupied searching lingerie trends for the automn/winter 2011 season. You can see it in pictures THERE, and also in video HERE, and HERE, and also HERE.

jolies_choses_2001_05_g

That's enough for underwear, now I'm coming back for pretty things like the old french movie Les Jolies Choses. It was a Virginie Depentes's book which was turned into a film 10 years ago. And it stills have this violent impact on me, because of the game of Marion Cotillard, and the last song of the movie called La Fille De Joie, a classy french name for a prostitute.
But the movie is not about sex, it's about love and Pretty Things, and how fast these can be lost. And that's why I love it so much.


Commentaires

Poster un commentaire